fbpx

« Le bodylift de A à Z »

L’intervention body lift s’ apparente à un lifting du corps, destiné à supprimer la graisse , et l’ excès cutané du corps ( ceinture de la région abdominale, hanches ,fesses, dos, culotte de cheval …)
Trouvez réponses à toutes vos questions Nous vous aidons à découvrir tous les secrets du body lift.

En quoi consiste le procédé chirurgical ?

Le body lift ou dermolipectomie circulaire, est une intervention issue de la chirurgies plastique reconstructrice, qui a pour finalité de modeler l’ensemble de la silhouette ( de l’abdomen jusqu’aux cuisses).
Ce procédé de chirurgie esthétique,  s’effectue de manière circulaire ( dermolipectomie circulaire), dans le but de supprimer les excédents de peau et de graisses, situés sur le ventre , le dos, dans la région des lombaires et les faces latérales des cuisses, tout en redessinant le galbe des fesses.
Le body lift permet ainsi, d’enlever l’excès de peau et de graisses du tiers moyen du corps en une seule opération, nécessitant une seule cicatrice en ceinture.
Pour la visualiser, il suffit d’imaginer qu’on enlève une bande de peau de 15 à 40 cm de hauteur, tout autour du corps.
La peau en excès distendue et relâchée, est enlevée, ce qui permet de la retendre .

Pourquoi e body lift est-elle une intervention peu connue ?

Le body lift est une intervention encore pas assez pratiquée, malgré un taux de réussite important.
D’abord il s’agit d’un procédé un peu lourd. Certes les techniques ont été récemment allégées, notamment, grâce à une liposuccion associée, permettant de traiter efficacement les masses graisseuses profondes( celles qui sont restées après une perte de poids).

Quelles sont les contre-indications ?

Les contre-indications à cette intervention sont celles en rapport avec l’anesthésie, les problèmes cardiaques, l’insuffisance respiratoire, au diabète et au tabagisme.
Cette intervention de la chirurgie réparatrice s’adresse surtout aux patients qui perdu beaucoup de poids, même si parfois elle est proposée à titre seulement esthétique.
Elle reste donc réservée aux grands obèses, ceux qui ont perdu au moins 30 kilos.
Ces patients sont adressés par des praticiens et sont déjà intégrés dans un parcours de soins

En quoi consiste le processus pré opératoire ?

Le postulant à un body lift, doit nécessairement rencontrer le chirurgien en première consultation.
Sachez d’abord, que cette opération s’applique à de nombreux cas caractérisés par un excès de peau:
– en premier lieu, l’amaigrissement massif par régime, anneau gastrique ou bypass ,suite à une chirurgie de l’obésité
– les séquelles de grosses liposuccion lorsque la peau n’est pas assez retendue après l’ablation de la graisse
– les patients ayant un grand relâchement de la peau après 50 ans
– les patientes ayant les fesses pendantes. Le body lift permet le remontage des fesses, sans cicatrice visible à l’extérieur du maillot.
Par ailleurs il est important sur le plan esthétique, de connaître d’avance la position de la cicatrice.
Enfin, votre chirurgien doit examiner votre cas et vous informer du déroulement de l’intervention.
Il répondra aussi à vos questions pour vous préparer psychologiquement.

Comment se déroule le processus opératoire ?

Le chirurgien débute par une incision autour du tronc.
La première étape est d’agir au niveau des fesses, en supprimant les excès cutanés et en recréant le galbe avec la graisse conservée.
Ensuite, il pratique une liposuccion de la région des lombaires et retend la peau du dos vers le bas.
Le chirurgien procède ensuite au lifting des faces extérieures des cuisses (culotte de cheval, liposuccion et suppression cutanée).
En seconde étape, le chirurgien pratique une plastie abdominale (abdominoplastie), en vue de supprimer les graisses, les excédents de peau et enfin, tout retendre vers le pubis.
L’opération se déroule sous anesthésie générale et dure entre 4 à 6 heures.

Quelles suites postopératoire ?

Après l’intervention, le patient se sent fatigué du fait de la perte importante de sang.
Le quotidien du patient mérite un peu de mouvements, mais surtout du repos.
Dans certains cas, un lever précoce est possible, mais tout de même, un mois de convalescence est à prévoir.
Les suites postopératoire sont certes douloureuses, mais pas plus douloureuses qu’un accouchement ou une césarienne.
Une infirmière devra effectuer à domicile le changement des pansements tout les deux jours.
Le patient sera placé sous anticoagulant et doit porter une combinaison de contention.

Body lift, quels résultats ?

Les résultats de cette chirurgie plastique reconstructrice esthétique, sont souvent spectaculaires, du fait que, de grandes quantités de graisses sont supprimées.
Le changement chez les anciens obèses, est tellement important, qu’une préparation psychologique serait nécessaire.
La cicatrice est souvent de bonne qualité et réalisée avec beaucoup d’attention.
Cette chirurgie réparatrice permet en fin de compte de supprimer les déformations, et les disgrâces gênantes et parfois invalidantes.

Quel est le principe du body lift?

Un amaigrissement important peut être parfois la conséquence d’un régime seul, mais le plus souvent, il est la conséquence d’une chirurgie de l’obésité ( sleeve gastrique, bypass).
La peau de l’abdomen distendue par la surcharge pondérale, n’arrive pas à se rétracter suite à la perte de poids.
Ce qui entraîne une véritable chute des tissus associée à un tablier abdominal.
Le body lift a pour finalité de retendre la peau abdominale vers le bas et de remonter les parties molles du fessier vers le haut.
La chirurgie consiste à retirer une bande circulaire de peau de 20 à 30 cm de hauteur.

En pratique, c’est quoi le body lift ?

En pratique, le body lift nécessite une préparation très rigoureuse.
Le poids doit être stabilisé depuis plus de 6 mois, avec un IMC ramené à 30.
Le tabac doit être totalement arrêté un mois avant l’opération.
Les carences en fer et en vitamines liées à la chirurgie bariatrique, doivent être corrigées avant l’opération.
En pratique, le body lift est une intervention

Quelles sont les complications du body lift ?

Le body lift nécessite une transfusion de sang dans environ 5% des cas.
La complication la plus grave est la phlébite  ( formation d’un caillot de sang dans les jambes) ou l’embolie pulmonaire ( migration du caillot vers le poumon).
Un hématome peut apparaître sur le site opératoire et nécessiter une éviction.
La complication la plus fréquente est un épanchement de lymphe postopératoire, dans certains cas il peut provoquer une infection.

Pourquoi le body lift est souvent associé à la chirurgie bariatrique?

La chirurgie de l’obésité permet aux personnes souffrant d’une surcharge pondérale importante, de perdre beaucoup de poids.
Les différentes chirurgies issues de la chirurgie de l’obésité, font perdre beaucoup de poids en un temps records.
Le corps n’a pas le temps de s’adapter à cette perte de graisses massive, et de nombreuses personnes se trouvent alors avec un affaissement de la peau, pas du tout esthétique.
Le recours au body lift devient nécessaire.

Quelle est la relation entre body lift et esthétique ?

Après une perte de poids rapide et massive, le patient est confronté à un important excédent de peau. Certaines personnes préfèrent subir une abdominoplastie.
Le body lift est une intervention plus complète, étant donné qu’elle vise l’amélioration de l’aspect du corps après une chirurgie bariatrique.
La chirurgie esthétique permet de retirer la peau excédentaire et de la retendre, pour que le corps retrouve une apparence normale.

En quoi la consultation préopératoire est-elle primordiale ?

La première consultation avec le chirurgien permet de poser le juste diagnostic.
Le chirurgien met en place toutes les précautions permettant d’éviter les risques de complications.
Il ne faut pas oublier que le body lift est une opération fatigante et douloureuse.
Une bonne préparation médicale et psychologique reste incontournable.

La cicatrice est-elle importante ?

Il est impossible de savoir à l’avance comment la cicatrice, qui est importante, va évoluer.
Le suivi postopératoire permet de garantir la bonne évolution de la cicatrice.
La cicatrice se situe au niveau de la ceinture. Sa position exacte ( haute ou basse), est à discuter avec le chirurgien.
Elle s’estompe avec le temps mais ne disparaît pas. Elle sera toutefois dissimulée sous les vêtements.

Quel est le délai de reprise des activités ?

L’activité professionnelle peut être reprise au bout d’un moins de l’intervention.
L’activité sportive ne pourra être reprise qu’après deux mois de repos avec interdiction de soulever des charges lourdes.

Peut-on opérer toute l’année ?

Le body lift peut être effectué tout au long de l’année, toutefois, les mois de juillet et d’août sont une période peu commode pour les patients.

En quoi consiste le body lift inférieur ?

Généralement, chaque chirurgien possède sa technique spéciale lors d’un body lift.
Le body lift inférieur ou lipectomie circulaire, consiste dans un premier temps à marquer la peau du patient qui devra être retirée.
C’est là un moment important qui va déterminer les futures cicatrices.
L’intervention est effectuée en deux temps :
Le premier accès sur le ventre, ensuite sur le dos.
En position dorsale, le chirurgien procède à une liposuccion de la culotte de cheval et des hanches, puis retire l’excès de peau en bas du dos.
Il va profiter pour lifter les fesses et retendre la face externe des cuisses vers le haut.
En présence de fesses plates, le chirurgien pourra utiliser la graisse prélevée pour remodeler et augmenter le volume fessier par lipofilling.
Une fois cette étape terminée, le patient est placé en position ventrale.
Le chirurgien va effectuer des gestes semblables à ceux de l’ abdominoplastie classique.
Il va procéder à une liposuccion de la zone du ventre et des flancs, puis retendre les muscles du grand droit si c’est nécessaire et retirer l’excès de peau.
Enfin, il va joindre l’incision postérieure avec celle du ventre.
Le body lift inférieur est une intervention lourde qui a une durée de 5 à 6 heures.

En quoi consiste le body lift supérieur ?

Le body lift supérieur se réalise en complément du body lift inférieur, lors d’une même opération.
Le body lift supérieur consiste à supprimer l’excès de peau localisé dans le dos et à traiter les bourrelets latéraux de la taille ainsi que la partie haute de l’abdomen.
Ensuite le chirurgien retire l’excédent cutané présent sur la zone du dos.
Enfin il retire l’excès de peau et de graisses se trouvant en haut de l’abdomen.

Quelle différence entre abdominoplastie circulaire et body lift ?

Il ne faut surtout pas confondre entre les deux techniques.
Le body lift traite l’ensemble de la silhouette, alors que l’ abdominoplastie circulaire agit sur le ventre et les côtés de l’abdomen. Les cuisses et les fesses ne sont pas pris en charge par cette chirurgie.

La technique est-elle la même pour tous les chirurgiens ?

En principe, chaque chirurgien opère selon sa propre technique.
Votre chirurgien pourra vous expliquer la sienne, l’essentiel est de s’assurer que dans le cas d’un body lift inférieur, le bas du dos, les fesses, la face externe des cuisses et du ventre, sont bien pris en charge.

Pourquoi la pratique du body lift est plus conseillée que plusieurs petites opérations ?

Il y’a un certain temps, en présence d’un relâchement cutané important des tissus de la région du bas ventre, on effectuait plusieurs interventions. On procédait d’abord à une plastie abdominale puis à un lifting des cuisses .
Le résultat final ne devient visible qu’au bout de deux ans.
Lors d’une opération de body lift, les déplacements des tissus peuvent être planifiés de façon à ce que les excès de peau soient répartis de façon idéale.
Le résultat final est meilleur après une seule opération qu’après plusieurs opérations distinctes.

Quelle est la différence entre body lift et abdominoplastie ?

Il est difficile de retrouver un beau ventre, tendu, ferme et plat, après des grossesses successives .Même que , suite à  de grandes variations de poids, , et même en multipliant les séances d’abdominaux, il n’est pas non plus aisé de retrouver son ventre d’antan.
Et si on ajoutait à tout cela, l’effet du vieillissement, le relâchement de la peau ou une accumulation de graisse, retrouver un ventre de rêve ,
le ventre de sa jeunesse, reste un vœu pieux, tant que l’on n’a pas opté pour une abdominoplastie.
Encore appelée plastie abdominale, l’abdominoplastie est l’intervention de chirurgie esthétique d’embellissement du ventre.
Cette opération du chirurgie, tend à restaurer les lignes qui définissent un ventre harmonieux, et qui révèlent le modelé musculaire.
En fait, l’abdominoplastie est une chirurgie qui permet aux personnes encombrées, physiquement et psychologiquement, par un ventre disgracieux, de retrouver un ventre plat , musclé et sportif.

L’intervention , abdominoplastie, qui a connu de grands progrès ,présente des bénéfices multiples, aussi bien aux niveaux, esthétiques que fonctionnels:
– restauration de la paroi musculo aponévrotique, éviction de possibles douleurs dorsaux, lombaires
– meilleur bien être psychologique
– suites opératoires moins douloureuses
– rapidité de la reprise de la vie active et professionnelle
C’est l’ensemble de ces bénéfices qui est important pour les personnes ayant choisi l’abdominoplastie .
Cependant, pour les conserver, il faudra adopter un mode de vie, et un régime alimentaire  rigoureux

L’abdominoplastie, permet  donc d’aplanir les bourrelets disgracieux situés sur la zone de l’estomac.
Le ventre retrouve un aspect exact ,plat et retendu en dessus de l’ombilic ou en dessous.
Certaines patientes peuvent craindre de présenter une peau relâchée et peu esthétique au niveau du pubis, par rapport à l’aspect plat du ventre.
En cas d’excès cutané pubien , le chirurgien, a une réponse

Quelle est la différence entre body lift et liposuccion ?


La liposuccion est une chirurgie esthétique qui consiste à éliminer définitivement les excédents graisseux et les bourrelets disgracieux.
Elle permet notamment, d’affiner la silhouette à des endroits précis choisis d’avance.
En effet, les surplus de graisses rebelles aux régimes alimentaires et à la pratique sportive, ne peuvent être supprimés que par la liposuccion.
Généralement et dans tous les cas, toutes les zones peuvent être traitées indifféremment chez l’homme ou la femme.
Mais il existe des demandes spécifiques, du fait que la graisse est différemment repartie sur le corps suivant le sexe.

Liposuccion femme :
La femme possède une morphologie dite  » ganoïde », en effet la graisse est surtout localisée dans la partie inférieure du corps ( hanches, culotte de cheval, intérieur des cuisses, cuisses, fesses ).
Après la ménopause, la femme accumule les graisses aussi sur la partie supérieure ( ventre et dos ).

Liposuccion homme :
Les hommes, quant à eux , ont une morphologie « androïde » , l’accumulation de la graisse se fait sur le haut du corps ( ventre, bras, cou et dos ).
Dans certains cas, la poitrine n’est pas non plus épargnée.
Il est fréquent que la lipoaspiration profite pour utiliser la graisse extraite , en la réinjectant par lipofilling à un autre endroit du corps.
Le patient n’ayant pas une surcharge graisseuse importante peut opter pour une liposuccion douce, beaucoup moins invasive que la technique traditionnelle.
Le chirurgien délimite les zones à traiter au feutre chirurgical.
Il infiltre une solution servant à liquéfier les graisses, puis, à partir de très petites incisions, il introduit des canules de mousse reliées à un système aspiratoire qui élimine les graisses en surcharge, de façon harmonieuse et non traumatisante.
Les incisions sont ensuite fermées à l’aide d’un fil résorbable.
Les cicatrices seront presque invisibles.
Par intervention, le chirurgien est capable de retirer de 4 à 4 litres : ( 1 litre correspond à un kilo de graisse ).
Au cours de l’intervention , les différentes zones :
– visage
– bras
– hanches
– ventre
– fesses
– cuisses
– genoux
– mollets
Sont traités séparément.
Les suites post- opératoires sont proportionnelles à la quantité de graisse retirée.
Une petite douleur est ressentie la première semaine.
L’apparition de l’œdème est contenue par le port d’un panty , mais se résorbe et disparaît totalement au bout de trois mois.
Les cellules graisseuses n’ayant pas la faculté de se re – multiplier , le résultat d’une liposuccion est donc définitif.
La qualité de la peau augmente chances de réussite

Laissez un commentaire