Bypass gastrique

Tarifs avec séjour compris

Le prix du bypass est 4800 €
UN PEU C’EST BIEN, BEAUCOUP C’EST MOINS BIEN MAIS TROP C’EST TROP

BYPASS GASTRIQUE

De quoi il s’agit :

L’intervention du bypass gastrique issue de la chirurgie bariatrique, consiste à réduire le volume de l’estomac et à modifier le circuit alimentaire.
Les aliments ne passent ainsi plus par l’estomac et la partie supérieure du tube digestif, mais, vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle.

Ce qu’il faut savoir sur le bypass :

Il existe deux types de bypass :
– Le mini – bypass
C’est une évolution récente du bypass.
Ses avantages théoriques sont :
– technique opératoire plus facile, l’intervention est moins longue, 30 minutes à 1 heure.
– réversibilité totale
Les inconvénients du mini – bypass seraient :
– un reflux gastro œsophagien
– perte de poids à un an
Le mini – bypass a le même mode d’action et les mêmes conséquences sur l’organisme que le bypass classique.
Le bypass gastrique agit par plusieurs mécanismes associant :
– une restriction ( comme la gastroplastie)
– une malabsorption: les aliments sont mal digérés.
– un dumping syndrome ( la forte consommation d’aliments trop sucrés en quantité importante provoque une sensation de malaise général et une accélération du pouls)
– une diminution du taux de ghreline.

– Le bypass gastrique
Le bypass gastrique est une opération de restriction du volume de l’estomac, et sur lequel on ajoute une déviation ( court circuit ) avec le petit intestin, afin d’amener la nourriture plus loin .
Cette déviation engendre une malabsorption qui entraîne par la même occasion, une diminution de la quantité des nutriments absorbés, ainsi qu’une perte de poids.
La restriction, de son côté, diminue l’apport alimentaire.
L’opération consiste à effectuer une transsection de l’estomac afin de créer un petit réservoir d’environ 30 à 40 cc.
Ensuite une anse de petit intestin est amenée et connectée directement à ce petit réservoir.
La longueur de cette anse dépend de l’importance de l’obésité.
L’objectif étant de créer un effet de malabsorption.
Du fait qu’il y’a restriction du volume de l’estomac, il est normal que la majeure partie des patients vont constater qu’ils ne peuvent plus consommer les mêmes quantités d’aliments qu’avant.
En général, ils n’éprouvent plus le besoin de prendre des suppléments alimentaires sauf dans le cas où la déviation doit être plus longue pour des raisons de poids.
La chirurgie est majeure, car elle dure de 4 à 5 heures.
L’hospitalisation sera d’une journée avant l’opération, et en postopératoire, les patients sont transférés en soins intensifs pour surveillance.
La durée totale de l’hospitalisation est de sept jours.
Cette intervention chirurgicale s’effectue sous anesthésie générale.
La cicatrice est effectuée au niveau de l’abdomen en haut de l’ombilic.
Lors de l’intervention, la graisse présente au niveau de la paroi, n’est pas aspirée.

Les avantages de cette opération sont :
– le bypass gastrique est l’intervention de la chirurgie bariatrique la mieux maîtrisée , puisque, réalisée depuis plusieurs dizaines d’années.
– elle entraîne une perte de poids plus importante que la sleeve, à moyen et à long terme.
– elle peut être réalisée même en cas de reflux gastro œsophagien
– elle est efficace notamment chez les hyperphagies ( gros mangeurs) comme chez les grignoteurs .
– les conséquences d’une fuite ( fistule) sur l’une des sutures digestives, sont moins signalées qu’après une sleeve.
Les inconvénients :
– l’intervention est plus lourde donc plus longue
– risque de dumping ( sensations de malaises, nausées, crampes et diarrhée)
Suite à une bypass gastrique, et après l’opération, le patient ne peut reprendre son alimentation, sans l’autorisation du chirurgien, qui devra , effectuer des tests de contrôle.

À retenir :

La reprise alimentaire imposera un régime à vie.
La convalescence passera par les étapes suivantes :
– la phase liquide : le patient devra ne consommer que des boissons pendant cinq jours, temps nécessaire pour permettre au tube digestif de récupérer. Il se contentera durant cette phase de bouillons, de thés, de tisanes ou juste d’un grand verre d’eau.
Il sera vivement déconseillé de boire du jus de fruits, du café, du lait et tout autres boissons sucrées ou gazeuses
– phase semi liquide : le tube digestif, durant cette phase doit reprendre sa fonction normale.
Ce sera possible grâce à l’absorption d’aliments semi liquides, sans sucre, par fractions et ce, cinq jours après la phase liquide.
L’objectif de cette phase est d’épaissir progressivement l’alimentation.
– l’étape texture mixte : au terme des deux précédentes phases, l’alimentation évoluera vers une texture mixée ( genre purée)
– l’étape texture normale : au terme du premier mois, et du passage par les phases précédentes, le patient est autorisé à reprendre une alimentation normale.
Toutefois, il lui faudra respecter les consignes suivantes :
– bien mastiquer
– prendre de petites quantités
– éviter le fractionnement
– boire en dehors des repas
– éviter les aliments chauds, très froids ou très épicés
– entreprendre un sport

Conclusion :
Le bypass, technique chirurgicale faisant partie de la chirurgie bariatrique ( bariatric surgery), est la plus ancienne des interventions, destinées à réduire la consommation de grandes quantités alimentaires.
La restriction qui en est le principe permet d’éviter d’importantes prises de poids avec ce que cela entraîne de gêne physique et psychologique.
Cependant, pour que le résultat de cette intervention soit visible et apprécié à moyen et à long terme, les patients opérés doivent respecter impérativement une hygiène rigoureuse dans ses habitudes alimentaires .

Disclamer : les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.

InterventionPrixSéjour à Tunis
Bypass4800 euros4 nuits / 5 jours

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)


NOUS VOUS rappellerons

Votre silhouette n’attend que votre devis.