fbpx

Réduction mammaire

Tarifs avec séjour compris

Le prix de la réduction mammaire est 1800 euros
Du “Topless” à la plage, why not !

Réduction mammaire

La relation de la femme avec sa poitrine ne s’arrête pas, c’est un éternel recommencement. Certaines veulent une augmentation, d’autres un lifting et d’autres une réduction mammaire. Si l’intérêt de la femme pour sa poitrine est toujours le même, les motivations diffèrent et les indications aussi.
C’est la raison pour laquelle, la chirurgie esthétique a développé ses techniques afin de répondre aux motivations diverses et variées des femmes de sublimer légitimement leurs poitrines.
Toute la silhouette de la femme, tous les canons de beauté, ont un seul centre de gravité, la poitrine et le décolleté. À partir de ce constat, il est évident que des milliers de femmes partout dans le monde, revendiquent une réduction mammaire, car, lorsque les seins deviennent lourds ou flasques, et que cet état provoque des douleurs au niveau des épaules et du dos, les femmes qui passent par cette situation, n’ont de recours que la réduction mammaire comme solution esthétique et médicale.
Si la majorité des femmes qui ont tenté l’intervention reconnaissent toutes avoir vécu une expérience positive, c’est bien parce que la réduction mammaire, en tant que chirurgie, ne garantit pas seulement des seins plus petits, mais des seins plus fermes , grâce à l’effet lifting de l’intervention.
Encore une fois, la chirurgie des seins fait le bonheur de ces dames.
Précisons d’abord qu’il existe une différence essentielle entre une réduction mammaire et un lifting des seins, car à l’inverse du lifting des seins, la diminution des seins implique l’enlèvement du tissu mammaire. En principe, une réduction mammaire est définitive. Un amaigrissement suite à une diminution de la poitrine, peut provoquer des seins flasques Raison pour laquelle, il est conseillé aux patientes de trouver leur poids d’équilibre avant la réduction mammaire.

AVANT L’OPÉRATION:

Nous le conseillerons jamais assez, la première consultation est une démarche obligatoire. Le chirurgien a besoin de connaître vos motivations , vos antécédents médicaux et chirurgicaux, pour écarter toute contre-indication. Il doit examiner votre poitrine et discuter avec vous du résultat que vous souhaitez obtenir.
Vous aurez à convenir avec lui, compte tenu de certains critères morphologiques, de la taille du bonnet qui correspond le mieux à votre silhouette. Il vous expliquera aussi le déroulement de l’intervention, l’emplacement des cicatrices et le résultat optimal. Présentez vous à votre première consultation, elle vous sera d’une grande utilité. De même, une entrevue du médecin anesthésiste est requise au moins 24 heures avant l’opération.
En fonction de l’Etat de l’appareil circulatoire et du poids de la patiente, un arrêt des contraceptifs pris par voie orale peut être recommandé afin de limiter les risques associés à ce genre d’opération. L’usage de l’aspirine ou de l’une de ses composantes doit être arrêté 10 jours avant l’opération. Il va sans dire que le tabac nuit gravement au déroulement de l’opération. C’est pourquoi il est vivement recommandé et prescrit d’arrêter de fumer pendant au moins un mois avant et 15 jours après l’opération.

DÉROULEMENT DE L’OPÉRATION:

Une réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure ente deux à trois heures. Le chirurgien pratique deux incisions :

  • Une première autour de l’aréole.
  • Une deuxième verticalement de l’aréole jusqu’au pli en dessous du sein.

Le chirurgien retire ensuite l’excès de peau et/ou de tissu glandulaire. Enfin, il repositionne la peau, le mamelon et l’aréole. Le chirurgien peut dans la même intervention faire une correction du mamelon ou une réduction de l’aréole.
À la fin, des drains peuvent être mis en place, afin d’éviter les hématomes.
Les incisions sont  suturés à l’aide d’un fil très fins, pour limiter les cicatrices.
Sous anesthésie totale, le médecin procède à l’élimination de l’excédent de tissu et de peau qui causent la disproportion de la poitrine. Les incisions nécessaires sont opérées généralement dans des sillons invisibles du sein et des pourtours mammaires. Ceci vise à réduire au strict minimum les cicatrices et les séquelles de l’intervention. Le résultat et que les seins retrouvent leur fermeté et leur esthétique de la jeunesse.

APRÈS L’OPÉRATION:

  • La majorité des patientes reprennent le travail une semaine après.
  • Les drains sous cutanés, sont retirés en moyenne trois jours après l’intervention.
  • Le premier mois, la patiente devra porter un soutien-gorge modelant et élastique est conçu pour soutenir et raffermir les seins dans leur forme définitive. D’ailleurs, il est placé et adapté immédiatement après l’intervention et il est conseillé pour une durée d’un mois.
  • Le sport et les lourds efforts sont déconseillés pendant les premières semaines suivant la réduction mammaire. il est également recommandé de s’abstenir de toute activité musculaire éprouvante.
  • Grâce aux nouvelles méthodes, les cicatrices deviennent presque invisibles au bout d’un an.
  • Au début, il se peut que les cicatrices paraissent rougeâtres mais, le chirurgien les place de manière à être cachées par la plupart des vêtements.
  • Afin d’accélérer le processus de guérison, il est conseillé de masser les cicatrices à l’aide d’une crème hydratante, deux semaines après l’intervention.
  • Au terme de l’opération, des douleurs légères peuvent survenir dans la zone opérée ou au niveau du bras. Elles sont vite éliminées par des antalgiques que le médecin prescrit selon l’intensité.

Dans 6 à 18 mois, la poitrine retrouve la taille et l’esthétique désirée par la patiente. Grâce à la réduction mammaire, le souvenir des douleurs du dos et du cou, ne sont qu’un lointain souvenir. Tout aura été fait de manière à ce que vous vivez votre intervention comme une expérience positive, dont l’aboutissement est l’amélioration de l’apparence de la poitrine et la reprise de confiance en soi.

Complications envisageables 

A part les risques liés à l’anesthésie, et que le médecin anesthésiste aura détaillés avec le patient avant l’opération, lesquels sont facilement traitables grâce aux progrès de cette discipline médicale, des retards de cicatrisation peuvent survenir. En général, au bout de 18 mois, les cicatrices se trouvent réduites à leur plus simple expression.
Les infections cutanées pouvant survenir sont traitées sans retard par des antibiotiques ou par un drainage chirurgical, qu’elles soient dans le tissu mammaire ou sur la peau de la zone opérée.

Disclamer: les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.

InterventionPrixSéjour à Tunis
Réduction mammaire1800 euros4 nuits / 5 jours

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)


NOUS VOUS rappellerons

Votre silhouette n’attend que votre devis.