fbpx

Nymphoplastie

Tarifs avec séjour compris

Le prix de la nymphoplastie (réduction des lèvres) est 1300 euros
La chirurgie intime

La nymphoplastie

De quoi s’agit-il :

La nympho plastie est une intervention de chirurgie intime qui vise à réduire la taille des petites lèvres .
La réduction de la taille des petites lèvres, est une intervention chirurgicale dont la finalité est de corriger une hypertrophie des petites lèvres.
Situation qui fait que les petites lèvres dépassent les grandes lèvres .
Il s’agit dans ce cas, d’une hypertrophie constitutionnelle.
Autrement dit, l’origine n’est pas pathologique.
Elle serait tout simplement un trait physique.
La nympho plastie permet également de corriger une asymétrie entre les petites lèvres.
La gêne ressentie par les femmes est physique plutôt qu’ esthétique.

Ce qu’il faut savoir :

La nympho plastie ne s’est pas développée suite à l’influence de la pornographie .
Le préjudice esthétique est peu évoqué.
Dans la majeure partie des cas, l’ hypertrophie des petites lèvres occasionne une gêne physique, et parfois même une douleur.
La saillie des petites lèvres génère  une certaine gêne, pour ne pas dire une gêne certaine, lors de la pratique de certains sports, comme l’équitation ou le vélo.
Au quotidien, la même gêne peut être ressentie lors du port de sous vêtements en dentelle, de maillot moulant ou de pantalon serré.
Dans certains cas même, l’hypertrophie des petites lèvres, peut constituer un élément perturbateur lors des rapports sexuels.
L’opération est réalisée en chirurgie ambulatoire.
Elle s’effectue sous anesthésie générale ou vigile.
Elle dure de 45 minutes à une heure.
La finalité de l’opération, est d’obtenir une vulve harmonieuse, avec une taille des petites lèvres en rapport avec celle des grandes lèvres et du vulve.
Ce qui nécessite parfois de réduire également les prolongement antérieurs des petites lèvres, au niveau du capuchon clitoridien.
Il existe aujourd’hui plusieurs techniques :

– la technique des lambeaux
Consiste à ôter l’excès de muqueuse par petits lambeaux.
Elle garantit le meilleur résultat et le plus naturel, mais la cicatrisation est plus longue.
Elle est déconseillée chez les fumeuses en raison du risque de mauvaise cicatrisation.
D’ailleurs, il est conseillé d’arrêter de fumer un mois avant et après l’opération.

– la méthode longitudinale
Consiste à couper, dans le sens de la longueur, tout l’excédent des petites lèvres, puis à suturer avec du fil fin et résorbable les bords des lèvres.
La cicatrisation est plus simple.
Dans les deux cas, le chirurgien choisit la technique en fonction de l’anatomie de la patiente et de son souhait : le résultat le plus naturel possible ou les suites opératoires les plus simples.
Ainsi, la nympho plastie ou la bio plastie est bien l’opération de chirurgie intime qui corrige les défauts esthétiques des lèvres vaginales.

A retenir :

Après l’opération, les douleurs sont modérées et des antalgiques simples suffisent à les calmer.
Des saignements peuvent être constatés les deux ou trois premiers jours.
La zone traitée peut être gonflée pendant quelques jours, mais c’est une zone qui cicatrise bien.À condition toutefois d’observer une bonne hygiène.
Les fils résorbables disparaissent sous une à deux semaines.
Pendant un mois , l’usage des tampons et les relations sexuelles sont proscrits.
Il y’a lieu de distinguer entre deux aspects :
A)hypertrophie des lèvres:
Cas où les lèvres vaginales sont trop épaisses suite à un excès de graisse ou de peau.
La répercussion est :
– une excroissance disgracieuse.
– une asymétrie :
– les petites lèvres de taille inégale
B) hypotrophie ou atrophie des lèvres:
Cas où les lèvres vaginales sont trop petites( hypotrophie) ou inexistantes ( atrophie), dans ce cas il s’agit de redonner du volume.
Les motivations sont :
– recherche de confort
– atténuation de la douleur en cas de rapports sexuels.

En final, le résultat d’une nympho plastie est immédiatement visible, et sera définitif trois mois après, lorsque les lèvres auront retrouvé leur souplesse.
Dans tous les cas, le chirurgien aura donné la priorité à l’anatomie de la patiente sur le compte de ses souhaits.

Conclusion :

La nympho plastie, étant une réponse à une gêne physique plutôt qu’ esthétique, il paraît évident et incontestable que le but principal est de permettre à la patiente d’obtenir le degré de confort qu’elle souhaite.
Certes, les deux motivations sont justifiées à la base, mais la vertu de la chirurgie n’est- elle pas de satisfaire la patiente et de répondre à ses vrais attentes ? afin qu’elle se réconcilie avec elle même et parvient au bien-être pour lequel elle a le droit d’aspirer.

Disclamer: les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients

InterventionPrixSéjour à Tunis
Nymphoplastie (réduction des lèvres)1300 euros2 nuits / 3 jours

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)


NOUS VOUS rappellerons

Votre silhouette n’attend que votre devis.