fbpx

Injection de PRP

Tarifs sans séjour

Le prix de l’injection de PRP est 200 €
Vous retrouverez votre jeunesse

Injection de PRP

De quoi il s’agit :

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP), utilisent les propriétés régénératrices des plaquettes sanguines.
Les plaquettes sanguines possèdent en effet la capacité de libérer les facteurs de croissances.
Leurs actions est d’activer la mise en route des mécanismes de régénération de la peau.

Ce qu’il faut savoir sur le PRP:

Le plasma contient des facteurs essentiels à la survie cellulaire.
Il agit exactement à la manière des substances nutritives :
– vitamines
– hormones
– sels minéraux
– protéines
L’utilisation de facteurs de croissance plaquettaire n’est pas une nouveauté.
Depuis 20 ans déjà, il est utilisé par la chirurgie plastique et esthétique, dans le but d’améliorer le processus de cicatrisation.
Précisément, le plasma est un sérum incluant des facteurs de coagulation et des protéines.
Les plaquettes sont des cellules sans noyau, avec des mitochondries, des microtubules et des alpha granules.
Dans une plaquette, il existe entre 50 et 80 alpha granules.
Les alpha granules synthétisent, stockent et libèrent une trentaine de protéines bioactives, considérés comme des facteurs de croissance.
Leur fonction est l’hémostase ( la coagulation du sang) et la cicatrisation tissulaire.
En présence d’une cicatrice ou une lésion du tissu, la réparation se fait en trois étapes :
– les plaquettes entament un travail d’inflammation des tissus, puis libèrent une grande quantité de facteurs de croissances
– les facteurs de croissances activent la prolifération cellulaire et de la matrice ( tissu autour de la cellule)
– cette prolifération de facteurs de croissances entraîne un remodelage des tissus ( réorganisation des tissus cicatrisés)
La préparation du PRP nécessite un prélèvement du sang du patient qui sera centrifugé , pour préparer le plasma pauvre en plaquettes ( PPP 5% du sang) a la surface.
Le PRP représente 40% du sang au milieu.
Au fond du tube les granulocytes et les leucocytes ( 55% du sang).
Le PRP est obtenu à partir d’une prise de sang sur le patient lui-même.
Pour être réellement efficace, deux à trois injections, entre 4 à 6 semaines d’intervalles sont nécessaires.

À retenir :

L’injection de PRP peut être douloureuse, puisque l’utilisation d’anesthésique est impossible.
Le PH du produit anesthésiant perturbe en effet l’activation des granules plaquettaire.
Les anti – inflammatoires non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés les jours précédents l’intervention et les 15 jours qui suivent.
Car il y’a risque d’inhiber l’action des prostaglandines et les effets stimulateurs du PRP.
Il faudra également éviter les soins locaux anti-inflammatoires, y compris l’application de poche de froid.
En présence de douleurs, il convient de recourir au paracétamol.
Nous savons que in-vitro, les PRP ont une action favorable sur :
– les cellules osseuses
– Les lésions cartilagineuses
– les tendinites chroniques et les lésions musculaires
In vivo, le processus est mal connu.
Des études tendent à mieux les connaître, surtout au niveau de l’interaction entre les facteurs de croissances et au niveau des différences entre les tissus et la phase de cicatrisation.
En général, le traitement par PRP se déroule sur une période d’un mois, et consiste en deux injections de PRP, entre 20 et 28 jours d’intervalle.
La première prise de contact, qui est la première consultation, un diagnostic de la qualité de la peau ( uniquement pour le visage) , est effectuée.
Ce diagnostic permet d’analyser objectivement l’ état de la peau, compte tenu de plusieurs critères.
Avant l’injection, il est impératif que la peau du visage soit démaquillée et sèche.
Le patient évitera de prendre de l’aspirine 24 heures avant la séance.
L’intervention consistera à prélever 8 ml de sang, qui sera centrifugé stérilement, afin d’obtenir 4 à 5 ml de PRP.
En soins esthétiques, le PRP obtenu, sera réinjecté sur toute la surface du visage, du décolleté ou des mains.
Il s’agit d’injections superficielles dans le derme, d’une petite quantité de PRP, à l’aide d’une fine aiguille.
Le même mode opératoire sera maintenu lors de la seconde séance.
À la fin du traitement, et 3 mois après la dernière injection, une visite de suivi est programmée en vue d’évaluer le résultat et la nécessité éventuelle de procéder ou non à un traitement d’entretien.
En général il est recommandé d’effectuer des traitements d’entretien tous les 3 à 6 mois, puis tous les 6 à 12 mois en fonction de la qualité de la peau, l’âge et les antécédents du patient.
Le traitement est réalisé en ambulatoire, en une à trois séances espacées d’un mois environ, sous anesthésie de contact.

Injection PRP tunisie

Conclusion :

L’apport des injections de plasma riche en plaquettes PRP dans les actions de régénération des tissus, est une importante découverte.
Elle l’est d’autant plus, que la solution injectée provient du propre sang du patient.
Le PRP est l’un des fleurons des soins esthétiques et plastiques.
Tant que la finalité est de réparer les agressions du temps sur le visage et le corps, la mission n’est que plus noble. Cependant il faut que le patient concerné accepte la prise en charge par un spécialiste de la médecine esthétique.

Injection PRP

Intervention Prix Séjour à Tunis
Injection de PRP 200 euros sans séjour

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)


NOUS VOUS rappellerons

Votre silhouette n’attend que votre devis.