fbpx
Tél France: 00 33 1 87 64 04 44 | Tél Suisse : 00 41 2 25 33 11 53 | Tél Canada: 00 1 43 87 94 39 46 | Email : [email protected]
0
20

Le lifting des cuisses est une intervention  , qui vise à traiter le relâchement de la peau au niveau de la face interne de la racine des cuisses.
Elle s’adresse aux personnes présentant un excès cutané au niveau de la cuisse, causé par le vieillissement ou par la perte importante de poids.
Ce geste esthétique, peut également s’accompagner d’une lipoaspiration des cuisses, permettant, lorsqu’il est souhaité, de réduire l’infiltration des graisses et d’affiner les jambes.

 

De quelle technique il s’agit ?

Le lifting de l’intérieur des cuisses peut être réalisé en utilisant deux techniques chirurgicales :
– le lifting concentrique :
Il agit sur la partie haute de la cuisse
le lifting vertical :
Il englobe l’ensemble de la cuisse

Comment se déroule  l’intervention de lifting des cuisses?

En fonction des personnes, le lifting de la face interne des cuisses, peut être réalisé sous anesthésie locale ou générale.
L’intervention dure en général 1h30 , et nécessite une hospitalisation d’une à deux journées suivant l’importance de
l’intervention.
Après l’intervention, des ecchymoses ( bleus) , ainsi qu’un œdème ( gonflement) , apparaissent , mais se résorbent rapidement dans 10 à 20 jours.
La douleur post – opératoire est limitée.
Généralement, on conseille des antalgiques simples.
La reprise de la pratique sportive peut être envisagée progressivement, 3 à 6 semaines après l’intervention.
Le résultat définitif peut être apprécié au bout de 6 à 12 mois après l’intervention.

Lifting des cuisses : quels sont les risques éventuels ?

Un lifting des cuisses resserre la peau sur le haut des cuisses, mais implique une cicatrice permanente qui peut être assez visible. Il s’agit en effet d’une intervention chirurgicale relativement lourde.
Un lifting des cuisses ne corrige pas la peau lâche des mollets. Il peut donc y avoir une transition perceptible où la peau nouvellement resserrée de la jambe supérieure contraste avec la structure du mollet. En plus des risques associés à l’anesthésie, un gonflement des jambes peut survenir après cette procédure. Cela s’améliore souvent avec le temps, mais peut être permanent dans certains cas (lymphœdème).
Des parties de la plaie peuvent être lentes à cicatriser, en particulier dans le pli de l’aine. Ce retard est du à l’humidité de cette zone et les frictions qui y ont lieu lors des déplacements. La plaie nécessite à ce niveau un traitement avec des pansements de gaze.
L’infection et les saignements sont rares avec un lifting des cuisses, mais peuvent survenir. C’est pour cette raison que le chirurgien plasticien doit examiner et évaluer tous les risques et complications potentiels avant la chirurgie.

promo doctour pour juin
Obtenir un devis gratuit

Demande de devis


Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)


NOUS VOUS rappellerons

    Laissez un commentaire