Toutes les réponses à vos questions sur l’allaitement après une augmentation mammaire !

Vous avez subi une augmentation mammaire et vous vous interrogez sur la possibilité d’allaiter votre enfant en toute sécurité ? Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’allaiter avec des prothèses mammaires, à condition de prendre certaines précautions !

Après une augmentation mammaire, de nombreuses femmes se posent la question de savoir si elles pourront allaiter. C’est une inquiétude légitime et compréhensible, car l’allaitement est un moment crucial pour le développement et la santé du bébé.

Dans cet article, nous allons explorer en détail les différents aspects liés à l’allaitement avec des prothèses mammaires. Nous démystifierons les mythes, clarifierons les faits et vous donnerons tous les conseils nécessaires pour vivre cette expérience en toute sérénité.

Que vous ayez déjà subi une augmentation mammaire ou que vous envisagiez cette intervention, ce guide vous aidera à prendre la meilleure décision pour vous et votre bébé !

En quoi consiste l’augmentation des seins par prothèses ?

peut on allaiter avec des implants mammaires: prothèse mammaire

L’augmentation des seins par prothèses est une intervention de chirurgie esthétique qui vise à augmenter le volume de la poitrine et à améliorer sa forme en y insérant des implants mammaires.

Pratiquée sous anesthésie générale, cette procédure peut être réalisée pour des raisons purement esthétiques ou reconstructive.

Par ailleurs, les implants sont souvent placés derrière la glande mammaire (rétroglandulaire). Cette technique est généralement considérée comme la plus favorable pour l’ allaitement, car elle préserve mieux l’intégrité de la glande mammaire et des canaux galactophores.

La structure de la glande mammaire :

Avant de comprendre l’impact des prothèses mammaires sur l’allaitement, il est important de s’intéresser à la structure de la glande mammaire et à son fonctionnement.

En effet, la glande mammaire est composée de différents éléments essentiels à la production et à l’acheminement du lait maternel :

Les lobules : Ce sont les unités sécrétrices de la glande mammaire. Chaque sein contient de nombreux lobules, qui sont responsables de la production de lait maternel. Le processus est stimulé par les hormones, notamment la prolactine et l’ocytocine, après la naissance du bébé.

Les canaux galactophores : Les lobules sont reliés à une série de canaux appelés canaux galactophores. Ces canaux fonctionnent comme un réseau de conduits qui transportent le lait produit dans les lobules vers le mamelon.

Le mamelon et l’aréole : Le mamelon est la partie externe de la glande mammaire par laquelle le lait est expulsé. Il est entouré par l’aréole, une zone de peau pigmentée qui contient des glandes sébacées, appelées tubercules de Montgomery, qui sécrètent une substance lubrifiante et protectrice.

Lorsque le bébé tète, une combinaison de succion et de compression du mamelon stimule la libération du lait des canaux galactophores vers la bouche du bébé.

Fonctionnement de la glande mammaire :

Le fonctionnement de la glande mammaire est principalement régulé par des hormones. Pendant la grossesse, les niveaux élevés d’œstrogènes et de progestérone stimulent le développement des lobules et des canaux galactophores.

Après l’accouchement, la chute des niveaux de ces hormones et l’augmentation de la prolactine déclenchent la production de lait.

L’ocytocine, libérée en réponse à la succion du bébé, provoque la contraction des cellules myoépithéliales autour des lobules, permettant ainsi l’expulsion du lait à travers les canaux galactophores jusqu’au mamelon.

Peut on allaiter avec des implants mammaires ?

Grâce aux progrès de la médecine et à l’expertise des professionnels de santé, la majorité des femmes ayant subi une augmentation mammaire peuvent mener à bien leur projet d’allaitement.

En effet, la prothèse mammaire, qu’elle soit placée derrière la glande mammaire ou sous le muscle pectoral, n’interfère pas avec le tissu mammaire responsable de la production de lait.

peut on allaiter avec des implants mammaires

Voici quelques informations importantes à savoir:

  • La pose des implants n’affecte pas la production de lait.
  • Le type d’incision réalisé lors de la chirurgie n’a généralement pas d’impact sur l’allaitement.
  • L’allaitement n’abîme pas les implants et n’augmente pas le risque de complications.
  • La composition des prothèses mammaire en silicone ne présente aucun danger pour le nourrisson.

Peut-on envisager une augmentation mammaire avant la grossesse ?

Une augmentation mammaire avant la grossesse est possible et les prothèses n’empêchent pas l’allaitement ni ne et ne présentent aucun danger pour la santé de la femme ou de son bébé.

Toutefois, en cas de projet de grossesse à court terme, il est recommandé de planifier la chirurgie d’augmentation mammaire après la fin de l’allaitement.

D’ailleurs, il est conseillé d’attendre au moins six mois après l’allaitement pour obtenir des résultats optimaux. Cela permet au corps de se stabiliser après les changements hormonaux et physiques associés à la grossesse et à l’allaitement, assurant ainsi un meilleur résultat esthétique.

Obtenir un devis gratuit

Demande de devis


    NOUS VOUS rappellerons