fbpx

Les femmes qui, suite au vieillissement, à une ou plusieurs grossesses, ou à une perte de poids importante, constatent que leurs seins s’affaissent et perdent leur tenue, et que la peau perd son élasticité, peuvent prétendre à un lifting mammaire.
Les femmes qui souffrent également d’une hypertrophie mammaire et dont  les seins ont perdu leur volume, peuvent également y postuler.

Lifting des seins avec augmentation mammaire, c’est quoi ?

À l’occasion d’un lifting des seins, et en présence d’une diminution du volume glandulaire, ou d’un mamelon qui ne se situe pas trop bas, et s’il n’y a pas assez de peau, le chirurgien peut opter pour une augmentation mammaire.
Dans ce type de lifting mammaire, le chirurgien insère une prothèse mammaire derrière la glande mammaire, ainsi il obtient un effet de lifting sans trop de cicatrices.

Lifting des seins avec  réduction mammaire, pourquoi ?

Si le chirurgien constate que le sein est flasque, et que le mamelon se situe au dessous du pli du sein, le lifting des seins évolue en réduction mammaire.
Le chirurgien enlève alors de la peau au lieu du tissu glandulaire.

Les cicatrices seront-elles elles visibles après le lifting des seins ?

Il est fortement conseillé d’attendre un an avant d’avoir une nouvelle grossesse, car il faudra attendre que tout se stabilise parfaitement

Les premiers temps qui suivent le lifting des seins, il est possible que les cicatrices soient un peu rouges.
Mais, de toute manière, le chirurgien les aura placées de façon à être cachées par les vêtements.
Pour qu’elles soient le moins visibles possible, des fils de suture extrêmement fins sont utilisés.
Les sutures peuvent être retirées 12 à 14 jours après l’intervention.
Elles peuvent être massées avec une crème hydratante pour accélérer la guérison.
Selon la technique utilisée, et pour évacuer les suintements, des drains peuvent être posés sous la peau.
Ils seront retirés deux à trois jours après le lifting des seins.

Les cicatrices seront invisibles un an après l’opération.

Attitudes post – opératoires ?

La patiente sera conseillée de porter un soutien gorge solide pour assurer un maintien parfait pendant les premières semaines.
Il sera déconseillé de pratiquer du sport et de soulever des charges pendant cette période.
En présence d’une douleur , souvent modérée, la prise d’antalgiques est souhaitable.

Laissez un commentaire