fbpx

Sublimer le décolleté

Depuis l’antiquité, et encore aujourd’hui, la femme considère que la poitrine est le siège de la féminité , de la fécondité et de la séduction.

La Chirurgie esthétique a développé ses techniques , dans le but de sublimer le décolleté féminine. En effet, aujourd’hui, il est possible aux femmes désireuses d’augmenter le volume de leurs seins, de trouver en la chirurgie esthétique, une solution capable à leurs besoins de remodeler leurs poitrines, et de se réconcilier avec leur image corporelle.
La chirurgie mammaire d’augmentation, permet, ainsi, soit de remodeler la glande ,soit, de poser des implants mammaires.
Il est possible de comprendre en quoi consiste cette chirurgie et ce qu’elle apporte de changements pour les femmes. Touts vos questions ont des réponses.

Il est intéressant pour vous de chercher tout ce que vous devez savoir sur une augmentation mammaire, car cela peut participer à votre mise en confiance. Pour chaque femme, il est désormais possible de remodeler sa poitrine : la chirurgie esthétique possède la solution : c’est l’augmentation mammaire, intervention qui permet d’augmenter la taille des seins selon ce que chacune souhaite comme volume ou forme, dans le cadre d’une approche globale de votre silhouette.

Stade Préoperatoire

Tout commence par la première consultation. Le chirurgien examine votre poitrine, la glande mammaire et la qualité de votre peau.

Il instruit votre dossier médical, vous explique l’intervention chirurgicale programmée, soit  par pose de prothèse ou  par injection de graisses,  dans le cadre de la chirurgie mammaire  .

Aujourd’hui, effectivement  il est possible d’augmenter la taille des  seins en profitant de l’une des deux techniques suivantes:

augmentation mammaire par injection de graisse

 augmenter les seins par injection de graisse ou  lipofilling, est l’intervention selon laquelle le chirurgien  prélève  de la propre graisse de la patiente, présente sur son abdomen ou  sa culotte de cheval, et de  la réinjecter directement dans les seins suivant le volume  désiré.
Là, il s’agit d’augmentation mammaire par injection de graisse.
Pas de greffes, pas de cicatrices, pas de risque de rejet.
C’est une réponse simple sans risque aucun.

augmentation mammaire par pose d’implants

 La seconde technique pour permettre de  modifier l’apparence des seins :est la pose de  prothèses mammaires..
La chirurgie esthétique offre effectivement aussi ,la possibilité  d’augmentation mammaire par pose d’implants ou prothèses mammaires.

Pour mieux comprendre les implants
Les implants ou prothèses, ne sont en fait, que des enveloppes remplies , soit de silicone, soit de sérum physiologique, soit en hydrogel.
Ces prothèses qui existent sous diverses volumes et formes, se logent sous la peau des seins, par les soins d’un chirurgien, qui veillera à dissimuler la cicatrice, laquelle sera de toute façon invisible.

Stade opératoire

Il faut d’abord savoir que le profil de l’implant mammaire est important à déterminer.
Le profil de la prothèse est le rapport entre le diamètre et la projection de la prothèse.
Ainsi, la prothèse mammaire ayant un profil haut, donnera un effet » bombé  » et un volume plus important.
Le diamètre de la prothèse mammaire doit correspondre nécessairement à la dimension de votre thorax.
Pour la pose d’implants, deux voies sont possibles :
– voie hémi – arelaire inférieure :
À l’aide d’une incision discrète, il est possible d’effectuer des plasties de glandes mammaires, et de remodeler la glande.
– voie auxiliaire :
Il s’agit d’une incision qui ne laisse aucune cicatrice sur le sein, parfois , elle n’est pas réalisable en cas de sein ptotique.
– la voie sous mammaire :
Elle est généralement indiquée en cas de sein ptotique, permettant de cacher la cicatrice dans le sillon sous mammaire, dans ce cas, l’incision ne dépasse pas 4 cm.

Les implants sont mis en places en :

– rétro – musculaire : l’implant est mis sous le muscle pectoral.
Avantage : un résultat plus naturel
– rétro – glandulaire :
L’implant est mis sous la glande mammaire.
Cette position est moins indiquée que la précédente.
Cette technique est moins réalisée si la patiente est maigre.
– dual plan:
La prothèse mammaire est placée sous le muscle en haut, et sous la glande mammaire en bas.
La partie supérieure de la prothèse, est ainsi cachée par le muscle grand pectoral.
La partie inférieure, reste par contre libre pour donner un aspect plus naturel.
Dans cette position, la prothèse est recouverte par le muscle, la glande et la peau.

Cependant, il  est possible pour optimiser le résultat esthétique d’associer la pose d’implant à un lipofilling.
Cette technique permet de corriger une asymétrie, de cacher les contours de la prothèse, et de la rendre naturelle au toucher.

Stade Postopératoire

L’intervention nécessite un jour d’hospitalisation en ambulatoire.
L’œdème post – opératoire, se résorbe de 15 jours à 3 semaines.
Le pansement retiré le lendemain matin, sera remplacé par un soutien gorge de maintien qui sera gardé pendant un mois.
Pas d’activité sportive pendant un mois.
Pas d’exposition au soleil pendant un an.

Si la prothèse est mise sous le muscle, les suites opératoires sont douloureuses.
Certains chirurgiens procèdent à une anesthésie locale pour diminuer la douleur en complément d’un traitement antalgique

Trouver un juste rapport entre votre morphologie et le volume recherché

Une question d’appropriation


 L’adaptation à la nouvelle silhouette et la réconciliation avec la nouvelle image, sont possibles.
Comment? Il est facile de s’approprier sa nouvelle silhouette.
Encore faut-il savoir faire un travail sur soi même, apprendre à s’accepter avec ses nouveaux seins, et assimiler doucement, consciemment la métamorphose rendue possible après l’opération

Laissez un commentaire